Priscilla Frey

Facebook: priscillaAuGrandConseil

Instagram: prissya_ge

Bonjour, Ce blog est édité par Priscilla Frey. Je vous remercie de votre visite et des commentaires que vous rédigerez sous mes billets. Merci de respecter les règles fixées par la Tribune de Genève qui nous héberge: soyez courtois, concis et pertinent! Je me réserve le droit de ne pas publier les commentaires anonymes. Au plaisir de vous lire. Vous pouvez aussi me contacter en cliquant: ici


 


 



Née en 1986, Priscilla Christelle de Lemos Frey est la fille unique de Teresa Frey, d’origine portugaise et Reynald Frey, originaire de Genève.

 

A l’âge de 6 ans, Priscilla part vivre au Portugal avec sa maman et sa grand-mère maternelle. Elle y reste pendant 10 ans, fait ses études au Lycée Français Charles Lepierre, débute une carrière de jeune comédienne en tournant dans son premier film, La Dérive, avec Fanny Cottençon, Philippe Léotard et Inês de Medeiros. Elle continue son aventure de jeune comédienne avec Je voudrais descendre, un film TV de Jean-Daniel Verhaegue avec Laure Duthilleul, Johan Leysen et Bernard Verley. 

 

Convaincue que son avenir serait sur les plateaux, elle fini son baccalauréat littéraire au Lycée International de Ferney Voltaire et attend sa majorité pour partir à Paris faire des cours d’actorat. Elle s’inscrit à l’Université de Paris X - Nanterre pour suivre des cours en Arts du Spectacle. A la fin de sa licence, un stage au Marché du film au Festival de Cannes réveille en elle la passion de la production. Elle s’inscrit alors à l’ISCPA – Institut Supérieur de la Communication, de la Presse et de l’Audiovisuel de Paris - où elle découvre tous les aspects de la production, de la distribution et de la diffusion audiovisuelles. Les différents stages qu’elle fait, du cinéma à l’événementiel, en passant par la musique, lui confirment de plus en plus sa vocation.

 

Pourtant, elle n’a pas laissé l’actorat définitivement. Membre d’une troupe de théâtre amateur franco-portugais, elle joue différentes pièces et fait du théâtre de rue dans Paris. Une passion qui ne s’éteint pas, elle est à la recherche d’une expérience similaire sur Genève et de partager celle-ci avec les générations plus jeunes.

 

Diplômée d’un Master en production audiovisuelle à l’ISCPA en 2012, elle est revenue vers ses racines pour mettre en pratique et partager ses connaissances parmi les professionnels suisses de l’audiovisuel. Dotée d’un caractère franc et direct, elle aime aller droit au but, sans passer par les chemins battus. Elle va de l’avant et franchit les obstacles avec détermination et un grand sourire.

 

En Suisse, elle a produit plusieurs projets cinématographiques et a créé le premier Festival International de Film Lusophone de Genève en 2013. De cette expérience enrichissante, Priscilla a créé en 2015 l’association Lusofon’Art qui organise le cinéclub portugais, au Cinélux, tous les derniers lundis du mois, d’octobre à juin. On y présente un film portugais obligatoirement sous-titré en français. Cette initiative a pour objectif présenter cette cinématographie méconnue du public genevois et d’inciter le public d’origine portugais à renouer avec les salles de cinéma, tout en restant connectés avec leur culture d’origine. 

Outre ces projets, Priscilla est la responsable de la programmation de la seule plateforme VoD indépendante suisse, leKino.ch, disponible en trois langues et proposant des sous-titres pour sourds et malentendants.

 

Son quotidien est rythmé par ses engagements professionnels mais aussi par ses hobbies dans le bien-être et le sport. Curieuse et désireuse d’en apprendre toujours plus, Priscilla est devenue instructrice de Zumba® en juin dernier. Elle partage son expérience en coachant ceux qui le souhaitent à une meilleure hygiène de vie et à adopter une alimentation intelligente.

 

Membre du comité des producteurs romands entre 2015 et 2017, Priscilla s’initie à la politique. Elle s’intéresse très vite aux questions de financement et de la préférence régionale dans la production romande. Elle s’engage également dans les débuts de La Culture Lutte, et milite, avec ses collègues du comité, auprès des politiciens afin de trouver une solution concernant les coupes budgétaires. Cette expérience a réveillé chez Priscilla une volonté d’en faire plus pour les autres et de faire changer les choses. Elle s’engage auprès de Genève en Marche en 2018 en tant que candidate au Grand Conseil de Genève pour y défendre la culture et l’engagement des jeunes en politique.

Interêts

Genève, Suisse, culture, cinéma, musique, art, théâtre